« Mon album de réussite » #5

Aujourd’hui, « Mon album de réussite » est imité mais jamais égalé :

  • Aucun autre outil ne s’adresse spécifiquement à l’enfant.
  • Aucun autre outil ne propose autant de critères de réussite pour valoriser le plus petit progrès, donner un sentiment de compétence et s’adapter au rythme de chaque élève.
  • Aucun autre outil n’est aussi lisible, aussi clair, aussi ludique.
  • Aucun autre outil ne se nourrit d’une expérience aussi longue, sur le terrain, avec une motivation authentique.

Bref, aucun autre outil n’est issu de l’état d’esprit qui a généré « Mon album de réussite ».

Aujourd’hui, « Mon album de réussite » pour la maternelle c’est :

  • 7 ans d’existence
  • près de 70 000 albums diffusés

C’est maintenant 4 outils aux éditions RETZ pour servir le plus grand nombre d’élèves :

Ma vision de l’évaluation positive est la seule qui propose de concevoir deux outils :

Sans que je le soupçonne, les deux outils combinés que j’ai conçus en 2009 sont en lien avec la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République de 2013 qui demande de « privilégier une évaluation positive, simple et lisible, valorisant les progrès » et de « permettre de mesurer le degré d’acquisition des connaissances et des compétences ainsi que la progression de l’élève. »
Ainsi, ces deux outils associés permettent de compléter de façon objective le LSU, à destination des collègues et de l’orientation en fin de cycle 4, en sachant en quoi un objectif est partiellement atteint, atteint ou dépassé et en quoi la maîtrise d’une composante du socle est satisfaisante ou non.
Ces deux outils menés de front (j’insiste) offrent aux enseignants la possibilité d’envisager une évaluation quotidienne incluse dans l’enseignement sans plus recourir à la période de contrôles condensés pour remplir un bulletin, un carnet, physique ou en ligne, période fatidique aussi bien pour les élèves qui ne bénéficient pas d’un contrôle continu que pour les profs qui croulent sous les corrections et le renseignement des livrets.
Au programme, avec « Mon album de réussite » et le cahier de progrès, un gain de temps et de sérénité pour que profs et élèves se retrouvent autour d’un même objectif et regardent dans la même direction : l’accompagnement des uns pour la réussite de tous les autres.